En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici.
J'accepte

Petit historique des VTC

Posté par: Patrick Ciocca Dans: L'actualité d'Axium VTC 83 Sur: Commentaire: 0 Frappé: 27

Avant la révolution française (1789) :


L'appellation de « voiture de remise » est apparue à Paris au XVIIe siècle. Les problèmes de circulation et de stationnement dans les rues étroites aux abords du palais du Louvre et du Château de Versailles encouragèrent les autorités à mettre à la disposition des cochers au service du roi et de la Cour des remises. Deux catégories coexistaient : Les cochers des carrosses luxueux au service des hauts dignitaires avaient accès à la « Grande Remise » tandis que les autres attendaient à la « Petite Remise ».


En 1676, le roi Louis XIV tentera de réunir en une seule et même administration les divers services des coches, des carrosses, des messageries et des postes.


En 1753, il existe à Paris 28 places de fiacres et 60 entrepreneurs de carrosses de remise possédant environ 170 voitures.


De 1790 à 1817, les loueurs et entrepreneurs vont avoir pleine liberté d'action sous la pleine autorité de la préfecture de police.


En 1854, il existait 145 compagnies de fiacres et voitures de place à Paris.


Entre 1855 et 1866 : Le quasi monopole de la Compagnie Impériale des Voitures de Paris.


Entre 1955 et décembre 2009 : Distinction entre la Petite Remise et la Grande Remise.


Du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2015 : Les Voitures de Tourisme avec Chauffeur.


La profession est désormais dénommée « Exploitation de Voitures de Tourisme avec Chauffeur » (VTC).


À compter du 1er janvier 2015, la profession se nomme « Exploitation de Voitures de Transport avec Chauffeur » (VTC) doivent désormais s'enregistrer sur le Registre des Exploitants de VTC tenu par le Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie.

commentaires

laissez votre commentaire